lui-ecrire 

Je suis le genre de fille qu’on appelle nymphomane, une situation difficile à gérer, mais avec le bon sens, on peut bien s’en sortir tout en trouvant du plaisir. Après mes premiers rapports sexuels, j’en voulais toujours et dès que je trouve quelque chose qui me rappelle d’un pénis ou de rapport sexuel, je mouillais déjà, et même quand j’ai mes règles, mes envies ne cessent d’accroitre.