lui-ecrire 

Quel serait l’homme qui ne répondrait pas à mon appel à la tendresse ? Nous avons tous un peu en nous ce goût d’être le chevalier blanc, n’est-ce pas ? Je m’appelle Carole, 25 ans, j’habite à Paris. Que dire d’intéressant me concernant ? Bonne question. Basiquement, je suis assez grande, soignée. Snob un peu, également, paraît-il. Je dois bien avouer que je consulte ce site de rencontre de temps en temps, mais il n’est pas évident d’y trouver des hommes sincères. Oh, je ne cherche pas de relation, non. Mais pas que du cul non plus. Ca, c’est facile à avoir. Et ça n’est rien sans un peu de tendresse. Sans un verre bu complaisamment au lit, son partenaire du moment dans les bras, sans l’embrasser délicatement du bout des lèvres en laissant glisser sa main sur sa peau pour éveiller ses sens. Et les seins, qu’il est délicieux de caresser langoureusement, en les titillant de la langue. J’adore qu’on me fasse tout ça. Et si tout ça ne s’accompagne pas de rires et de paroles, quel intérêt, au fond ? Bref, n’hésitez pas à me répondre, si le coeur vous en dit. Bien à vous.